La gestion des connaissances : une trajectoire de maturité


Séminaire dans le cadre du cours SCI-6141 de l’EBSI, 1er octobre 2009.

Résumé
La gestion des connaissances prend du temps. Elle implique des facteurs humains, l’autonomie et l’autosuffisance (bootstrapping). La gestion des connaissances peut aussi être vue comme une trajectoire de maturité. Cette vision de la réalité permet de faire l’évaluation de la pertinence des pratiques en gestion des connaissances au regard d’une échelle de niveaux de maturité et de pratiques exemplaires.

Le séminaire définit les réseaux de connaissances à travers leur visualisation. La maturité de la pratique en gestion des connaissances, quant à elle, est exprimée en degré sur une trajectoire dans le temps. Réseaux de connaissances et maturité de la pratique ont en commun deux axes : la complexité des relations et la compréhension du contexte.

À titre d’exemple, la pratique dans le Web 2.0 illustre une étape dans la trajectoire de maturité en gestion des connaissances.

En conclusion, la trajectoire de maturité va toujours plus loin. C’est une façon de vivre dans des habitats où la transversalité et la transdisciplinarité sont au rendez-vous.

Première hypercarte

Références spécifiques dans un fichier Zotero RDF

Voir aussi Toutes les références de mon doctorat