Evaluation de l’information en situation de construction de connaissances professionnelles 1


GCCPA Université de Bordeaux 4J’accordais, il y a quelques semaines, une entrevue d’une heure en visioconférence pour le premier atelier sur l’Évaluation de l’information en situation de construction de connaissances professionnelles qui était organisé par le projet de recherche « Gestion de la Connaissance dans des Contextes professionnels d’Apprentissage » (GCCPA). L’atelier se tenait le 29 novembre dernier à l’Université de Bordeaux 4 (France).

Étaient aussi invités à discuter de l’évaluation de l’information : Dominique Gauzin-Müller, Jean-Louis Ermine, Didier Paquelin ainsi que de nombreux professeurs de l’Université de Bordeaux 4.

En plus d’un lien vers la visioconférence, les actes de l’atelier fourniront la transcription de mon entrevue que j’aurai enrichie de références (À venir).

Questions de l’entrevue

Vos travaux de recherche actuellement, vos questionnements

  • Dans les carnets de Diane Mercier, http://dianemercier.com/ , vous écrivez « Cette approche (transformationnelle) renforce le passage d’une organisation en silos vers une organisation publique innovante et ancrée dans son environnement». Pouvez-vous nous en dire davantage sur cette approche et les modifications professionnelles que vous avez observées ?

Articulation information professionnelle et connaissances

  • Votre propre parcours de chercheuse articule la gestion de l’information-documentation avec la question du transfert des connaissances. Pouvez-vous définir le transfert de connaissances et la place occupée par la documentation professionnelle dans ce transfert ?
  • Pourriez-vous vous risquer à catégoriser les types de connaissance dont ont besoin les acteurs d’un secteur professionnel ?

Accompagnement de la connaissance

  • Comment pourrait-on envisager l’accompagnement de la connaissance dans un secteur d’activités où les acteurs sont entre eux en concurrence et avec systèmes de contraintes informationnelles très forts (législation, conformité, norme HQE, coût de l’information, etc.) ?
  • Quelles seraient, selon vous, les nouvelles perspectives qui se dégagent en matière de management de la connaissance dans le champ professionnel et celui des entreprises?
  • Quelles seraient, selon vous, les nouvelles perspectives qui se dégagent en matière de modèles du management de la connaissance dans le champ professionnel et celui des entreprises?

Transfert de la connaissance

  • Quels modèles utilisez-vous pour vérifier la robustesse du transfert de connaissances ?
  • Comment faites-vous pour réorganiser les connaissances les unes avec les autres ?
  • Quelles sont les méthodes que vous utilisez pour être sûre que les représentations symboliques inhérentes au transfert soient valides ?
  • Comment faites-vous pour capter la connaissance ?
  • Dans la notion de transfert, il y a une notion d’émetteur et de récepteur. Comment faites-vous pour vérifier que la liaison est opérationnelle ?
  • Vous évoquez l’importance de la confiance dans la gestion des connaissances. Pourriez-vous préciser le sens que vous donnez à la notion de CONFIANCE et la façon dont on peut l’intégrer dans la conception d’outils de transfert de la connaissance ?

Connaissances, offres numériques et techniques et accompagnement

  • A quoi ressemblerait, selon vous, l’environnement numérique « idéal » pour permettre aux salariés d’un secteur d’activité de transférer, de partager puis de conserver les connaissances ?
  • A quoi devons-nous penser lorsque nous mettons en œuvre, comme actuellement, un environnement numérique et technique dans une entreprise pour accompagner la connaissance professionnelle ?
  • Comment faites vous pour stocker cette connaissance ? Quelle base de données utilisez-vous ?

Articulation individu-groupe

  • Les approches collectives et/ou par communautés de pratiques (Wenger, Lave, Cox,…) sont présentes dans vos publications et communications. De votre expérience de chercheuse-praticienne, pouvez-vous nous expliquer la place du collectif dans les démarches de transfert de connaissances ?

L’évaluation de l’information

  • De vos diverses expériences professionnelles, que pouvez-vous dire de l’évaluation de l’information par les professionnels en situation ? Comment procèdent-ils ? Selon quels critères et quelles méthodes ? Voyez-vous des travaux majeurs de ces dernières années pour appréhender la question de l’évaluation de l’information professionnelle ?
  • Les modes et les manières d’évaluer l’information par les professionnels dans des domaines émergents d’activités diffèrent-ils des secteurs d’activité plus traditionnels et stables. Si oui, en quoi selon vous ?

Notre recherche (GCCPA)

  • Notre recherche vise notamment à repérer les pratiques d’information dans une perspective d’aide au transfert de la connaissance dans le secteur du développement durable et notamment de l’éco-conception architecturale. Quels sont, selon vous, les points et les leviers à rechercher auprès des acteurs et des entreprises observées afin de faciliter à terme ce transfert, notamment par l’offre numérique ?

[lastupdated]


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Evaluation de l’information en situation de construction de connaissances professionnelles