Ma liseuse « calibrée » avec Zotero 1


Un retour d’expérience

Durant mes vacances de la nouvelle année, j’ai pris le temps de mieux organiser ce que j’appelle ma lecture « séquentielle »; celle que l’on fait du premier au dernier mot d’un document. Pour moi, depuis l’arrivée de l’hypertexte au début des années 1990, ma lecture est progressivement devenue presqu’exclusivement « hypertextuelle » et conduite par l’heuristique. La lecture « séquentielle » demande d’y consacrer temps et concentration. Ma maîtrise puis mon doctorat ont pris toute la place et le livre physique est encombrant et difficilement réutilisable. La lecture séquentielle est devenue un besoin cognitif incommensurable.

Je ne souhaitais pas utiliser un dispositif numérique ubiquitaire où l’extérieur me sollicite constamment. La lecture devait être physiquement agréable, l’appareil léger, la technologie ouverte. Ainsi, l’achat d’un appareil produit par Apple, Amazone et autres qui implique une dépendance face au fournisseur de documents numériques étaient catégoriquement écarté.

Je devais aussi être en mesure d’utiliser mes bases de métadonnées documentaires consolidées avec Zotero (environ 10 000 références depuis 1990) et des formats de documents ouverts tels que ePub. J’utilise CaLibre pour convertir les documents PDF, html et autres vers le format ePub. Je ne veux pas, lorsque je lis, être dérangée ou envahie tel que le fait la téléphonie dite intelligente. Je veux lire confortablement dans le train, le métro et au bistro. L’outil doit être abordable.

J’ai choisi la liseuse eReader PRS-T1 de Sony dotée notamment d’une interface Wi-fi pour accéder à mon stockage dans les nuages et à des activités « légères » sur le Web. Le format ouvert ePub est aussi un des plus utilisés avec la liseuse eReader (Coût 100,00$).

J’ai donc calibré ma liseuse avec Zotero. C’est-à-dire que j’ai utilisé CaLibre pour transférer les documents en format ePub qui sont référencés dans mes bases de métadonnées Zotero et stockés dans une base commune de documents.

Minimum « libre » requis :

FireFox, Zotero pour FireFox, Zotfile pour Zotero, ePubReader pour FireFox, GrabMyBook pour FireFox, CaLibre

D’abord j’utilise Zotero, une extension de FireFox, avec l’extension ZotFile qui permet d’utiliser une méthode personnalisée de nommage des ressources documentaires. Par défaut, Zotero stocke les documents (un ensemble de fichiers) dans le répertoire « /storage/ » localisé à la racine de la base de métadonnées Zotero (SQLite). Le nom du répertoire de chaque document stocké est généré par Zotero et comporte 8 caractères alphanumériques. Ce nommage automatique est peu significatif pour une navigation « humaine ».

Ainsi, je paramètre Zotfile afin qu’il renomme automatiquement chaque ensemble de documents sous la forme « auteur/date/titre » qui est conforme au style de citation APA, mon style de citation bibliographique préféré et qui est largement utilisé dans le monde scientifique. J’indique aussi à Zotfile de déplacer l’ensemble de documents dans un répertoire à l’extérieur de la racine de la base de métadonnées Zotero (SQLite). J’ai donc pu constituer au fil des années une base commune de documents pour mes différentes bases de métadonnées Zotero (SQLite). Cette base commune de documents est aussi synchronisée dans les nuages.

CaLibre est réglé pour surveiller tous les ajouts dans ma base commune de documents. Il se synchronise avec cette base commune en mettant à jour la base de métadonnées (metadata.db) d’une bibliothèque « Calibre » localisée à la racine de la base commune aux fins de transfert dans ma liseuse.

Si le format ePub n’est pas disponible sur un site, je le sauve avec l’extension GrabMyBook pour Firefox ou, en différé, avec CaLibre. Les documents en format ePub sont facilement lisibles avec l’extension ePubReader pour FireFox. Je convertis aussi les documents en format html vers ePub avec les mêmes techniques pour les lire attentivement avec ma liseuse.

Enfin, je transfert les documents en format ePub sur le dispositif de stockage microSD de ma liseuse avec CaLibre que je considère plus pratique que l’outil fourni par Sony.


Laisser un commentaire

Commentaire sur “Ma liseuse « calibrée » avec Zotero

  • Florent

    Bonjour,
    J’utilise quasiment le même mécanisme (Zotero+Calibre+PRS-T1), sauf que pour l’instant, je transfère manuellement de calibre vers ma liseuse via un câble USB. Deux questions donc :
    – comment opérez-vous al synchronisation en cloud sur la liseuse ? via un root + dropbox ?
    – avez-vous une manière de récupérer les surlignages et annotations éventuels que vous avez effectué sur la liseuse ?
    Merci d’avance pour vos précisions,
    Florent