Les facteurs de succès pour partager les connaissances : les premières conditions d’un transfert des connaissances réussi


Le partage des connaissances et leur utilisation dans d’autres contextes définissent le transfert des connaissances, notamment le transfert intergénérationnel. Pour réussir le partage des connaissances, des facteurs de succès ont été identifiés dans des études qualitatives et quantitatives. Par exemple, dans notre recherche auprès de gestionnaires municipaux le niveau de maturité des gestionnaires par rapport à différentes capacités s’est avéré être l’indicateur permettant de mesurer le potentiel du transfert des connaissances dans un groupe et faire la preuve du transfert : capacité d’interagir, capacité de s’actualiser, etc.

Une étude expérimentale (Marks et al., 2008) menée auprès d’étudiants universitaires américains concluent sur des facteurs portant sur les mêmes capacités : l’implication managériale, l’appartenance à un groupe, l’orientation des valeurs sociales et l’interaction. Ces facteurs influencent particulièrement le partage des connaissances lorsqu’on utilise des systèmes d’information tels que les bases de connaissances.

Référence :
Marks, Peter et al. (2008). Sharing Knowledge: How managerial prompting, group identification and social value orientation affect knowledge-sharing behavior. Communications of the ACM, vol. 51, no 2, p. 60-65. URL